Dans notre monde il existe deux types de personnes, ceux qui aiment la réalité et ceux qui aimeraient la fuir...
 

Partagez|

Moly, la fille aux yeux rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Miroir de l'âme
avatar
Miroir de l'âme

Messages : 4
Date d'inscription : 15/09/2013


Carte d'identité
Rang: Rang D, Niv 10
Expériences:
1/1  (1/1)
Renommée:

MessageSujet: Moly, la fille aux yeux rouges Dim 15 Sep - 19:20






[Kasane Teto] feat [Vocaloid]
Identité

Nom & Prénom : Butterfly Moly
Surnom : Rosie
Âge : 17 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Origines : Anglaise
Race : Humaine
Groupe : Ame errante
Statut civil : Célibataire
Emploi : X
Rang : Rang D, Niv 10
Rang souhaité(Profil) : Miroir de l'âme

Il était une fois...

Le froid mordait sa peau et un faible gémissement montait de sa gorge. Une gamine abandonnée, comme bien d'autres à travers la planète. Une gamine avec peut-être, un peu plus de chance que ces autres. Sans doute parce qu'elle a croisée cet homme, somme toute bien ordinaire. Mais quelque chose le distinguait de la masse. La « gentillesse ». Ou la pitié. Peut-être les deux. Tout le monde pouvait avoir pitié d'elle, de cette petite chose aux cheveux roses qui mendiait misérablement dans la rue dans l'espoir de récupérer quelques pièces pour souper. Mais peu de gens faisaient preuve de gentillesse. La différence ? Elle réside dans le fait qu'il l'a regardée, avant de lui poser une question :
- Où sont tes parents ?
- Au ciel.
Elle avait une petite voix fluette, douce et fragile comme un flocon de neige. Il hocha la tête gravement, avec cet air triste que prennent certaines personnes, en la voyant. Mais les autres ne la regardaient pas très longtemps, alors que lui, semblait chercher quelque chose autour d'eux, avant de la prendre dans ses bras, alors qu'elle tendait les siens, dans la quête vaine de quelques pièces pour souper. Son corps la réchauffait agréablement, et elle sentit une écharpe entourer son cou délicat. Elle cessa dans l'instant de frissonner et ne bougea plus, s'accrochant à lui comme à une bouée de sauvetage.
- Tu t'appelles comment ?
- Moly.

Pleins de petits yeux la scrutaient, l'observaient et il lui semblait entendre le bourdonnement de quelques voix qui s'élevaient pour la questionner. Les plus jeunes tiraient sur sa manche pour attirer son attention et les plus grands s'éloignaient déjà, pensant peut-être qu'elle ne savait pas parler. Elle n'avait aucune envie d'émettre le moindre son, elle voulait juste qu'on la laisse tranquille pour qu'elle attende sa famille dans le calme. Parce que oui, elle espérait encore qu'ils allaient arriver, franchissant la porte. Elle ne voulait pas être comme eux, ces enfants pauvres, ces enfants seuls, elle n'était pas eux. Elle avait une famille, des parents qui l'aimaient et un grand frère. Ils devaient s'inquiéter pour elle et la chercher partout. Mais la trouveraient-ils ici ? Elle n'était pas une orpheline, alors pourquoi ?
- Quel âge as-tu ?
C'était une dame à l'air adorable qui penchait sur la fillette un visage avenant au sourire rassurant. Cela n'empêcha pas Moly de reculer, le regard méfiant. Il lui fallu réfléchir un peu avant de trouver la réponse, qu'elle médita en regardant ses mains. Elle avait une paire de gant, l'un des seuls souvenir de sa famille, avec de petites étoiles dorées brodées. Huit éclats d'or, pour ses huit ans, avait dit ça mère elle les lui offrant.
- Huit ans.
- Le jour de ton anniversaire ?
- Je ne sais plus...
Tout était allé trop vite, elle n'avait plus la notion du temps qui c'était écoulé depuis qu'elle les avait perdu. Où étaient-ils d'ailleurs ? Comment était-elle arrivé dans cette ville ? Tout devenait flou, elle avait besoin de respirer et, se reculant, elle couru jusque dans une pièce, où dans une cheminée brûlait un peu de bois. Elle s'assit devant, le souffle court et ne bougea plus pendant jours qui suivirent. Elle sentait parfois le regard de quelques enfants qui passaient par là et celui de la dame, qui durant la nuit, vint poser une assiette devant elle, alors qu'elle dormait. Cela lui passa au bout de quelques jours et elle finit par se joindre aux autres, bien que surveiller par Miss Mary.

Il y avait beaucoup de cri aujourd'hui, et beaucoup de pleurs. Trop de pleurs. Déjà, cet enfant par terre qui hurlait à s'en arracher les cordes vocales et qui ne semblait pas bien se rendre compte qu'on tentait déjà de s'occuper de lui. Et puis, il y avait cette jeune fille aux cheveux roses, mais qui elle, ne hurlait pas. Pour un peu, on se verrait pas qu'elle pleurait en silence, si on ne prêtait pas attention à ses joues rougis par l'émotion.
-Rosie, pourquoi l'as-tu frappé ?
Rosie... On avait effacé son prénom pour laissé place à se surnom qui soulignait sa différence, ses bêtises passées. Elle releva son fin visage et croisa le regard de Miss Mary, qui l'observait étrangement. Pourquoi était-elle inquiète ? Pour Moly ou le petit garçon ? Les deux peut-être.
- Rosie, regardes-moi dans les yeux et dis-moi pourquoi tu as fait ça.
Elle avait de grands yeux marrons tout doux, des yeux rassurants. Il paraît que le chocolat remonte le moral. Alors dans ses yeux doivent couler des rivières de chocolats. Sauf qu'elle n'a pas le moral, elle a peur de répondre et il y a trop de monde, elle ne supporte pas qu'autant de gens l'écoutent.
- Je...
Elle déglutit et focalise finalement son attention sur le visage de leur mère à tous.
- Il a dit que ma famille m'a abandonnée...
Et ses poings sont encore fermés. Elle a treize ans et elle sait que jamais les autres ne pourraient la considérer comme une personne normal, et pas seulement parce qu'elle venait de battre devant leur yeux un gamin de douze ans pour une phrase de travers. Elle s'excusa plus tard pour son nez cassé, tout en se demandant comment des choses aussi fragiles pouvaient survivre dans ce monde.

- Rosie, réveilles-toi !
Une voix grave retentit à ses oreilles, à qui il ne fallut que quelques secondes pour identifier la voix d'un des garçons. Il attendit qu'elle se lève et la tira hors de la pièce, jusque dans celle où se trouvait un ordinateur, fruit d'une économie et du rassemblement d'argent de la part de tous les orphelins pour l'obtenir. L'écran affichait la page d'accueil d'un jeu vidéo, avec la phrase « partie en cours » et Dreams écrit en grosse lettre en-dessous.
- Elle a disparue depuis hier soir.
Seuls les plus grands étaient là, certains fronçant les sourcils en voyant l'écran titre, d'autres réconfortants Miss Mary qui pleurait, comme à chaque fois que l'un des orphelins partait ou disparaissait.
- Une victime de plus du jeu mythique...

- T'es sûre de vouloir y aller ?
Non, elle n'était sûre de rien et encore moins ce soir, face à cet ordinateur et ce jeu qui avait pris l'une de ses meilleures amies ici. Ils avaient trouvés une médiathèque et en moins de deux, la serrure était forcée et la porte grande ouverte. Quant au jeu, on lui dit jamais comment ils l'avaient obtenue. Cela n'avait pas la moindre importance ce soir-là, et ça n'en a toujours pas.
- Oui.
Il suffisait d'appuyer sur un bouton.
- Dites à Miss Mary que je serais vite rentrée avec Dreams.
Clic. Comme un appareil photo. Maintenant il faut sourire. Souris Moly.

Est-ce qu'elle avait déjà perdue la partie ? Sans avoir réussit sa mission, sans avoir trouvé Dreams ? Est-ce que Miss Mary lui en voudrait, si elle ne revenait pas ? Est-ce deux nouvelles petites orphelines les avaient déjà remplacés dans son coeur ? Est-ce qu'elle en voulait aux autres, de l'avoir laissé partir ? Son esprit s'embrouillait, se détruisait peu à peu, se reformait, avant de complètement disparaître. Mauvais moment, mauvais endroit.

Tes pensées les plus secrètes...

On dit que certaines personnes vivent sur d'autres planètes, qu'elles ne sont pas issus du même monde, qu'elles sont ailleurs. C'est sans doute son cas. Elle a un grand sourire, un sourire cent fois plus grand que n'importe quelle bombe, un sourire qui faisait plus de ravages que n'importe quelle guerre. Elle danse parfois, elle danse en donnant cette illusion que des ailes pourraient lui pousser dans le dos et qu'elle pourrait s'envoler si elle sautait assez haut, les pieds chaussé dans ses petits chaussons de danse. Mais, par dessus tout ça, il y a surtout sa bonne humeur, si communicative et qui pourrait redonner espoir à n'importe quelle personne mourante.
Moly a toujours de l'énergie à revendre, même malade ou blessée et prête à faire tout pour ses amis. Ces derniers sont nombreux : après tout, qui peut résister à son charme de petite fille capricieuse ? Mais il ne faut pas s'y méprendre; ceux à qui elle accorde réellement sa confiance ne sont pas si nombreux qu'il y paraît. Ceux qui bavardent le plus ne sont pas forcément ceux qui se confient et elle reste une personne très secrète qui aura du mal à parler de ses propres problèmes, bien qu'elle soit une oreille attentive pour ceux des autres. La tête dans la lune, elle a de réelles difficultés à se concentrer sur une tâche ou une conversation qui ne l'intéresse pas, même s'il lui arrive de faire des efforts, pour ne pas vexer ses amis.
Elle ne s'énerve que très rarement et la colère est une notion très flou pour elle. Il lui arrive souvent de se faire disputer, à cause de son manque de maturité. Certains disent qu'elle évolue encore dans le monde de l'enfance, à la recherche d'une pièce, de quelque chose qui lui manque et qui lui manquera sans doute à jamais, pour pouvoir enfin en sortir et grandir.

Mon beau miroir...

Adorable. C'est le premier mot que disait les quelques visiteurs de l'orphelinat souhaitant débarrasser l'endroit d'un ou deux enfants, qui n'attendaient que ça. Ils la regardaient avec leurs yeux attendris et l'accueillaient chez eux quelques semaines, avant de signer les papiers. On observait ses cheveux d'un œil intrigué et curieux, sans qu'ils ne comprennent d'où venait cette couleur. Ils posaient quelques questions à la gérante de l'orphelinat, qui répondait en haussant les épaules. Après tout, elle était arrivée comme ça, avec ses jolies mèches roses, sans qu'on cherche à savoir pourquoi ils étaient ainsi. Il y a longtemps, un mélange de quelques produits toxiques, les avaient délavés et de rousse, elle était passé à rose. Cela ne l'avait jamais dérangée, au contraire, les autres enfants s'étaient tournés vers elle, animant son enfance avec gaieté. Et puis, elle adorait ces petites bouclettes hésitantes entre le rouge et le rose et encadrant sa face joyeuse.
Outre ces mèches à la couleur unique, elle possédaient un visage aux traits fins où observent le monde deux grands yeux d'un doux rouge, un petit nez et de jolies lèvres roses, le tout restant étrangement enfantin malgré son âge. Souvent, on surprendre un grand sourire illuminer son visage, tandis que ses yeux, plongés dans le vague contemple des souvenirs qu'elle ne partage avec personne.
Les repas trop irréguliers lui ont donnée une petite taille et un corps trop mince qu'elle cache sous des vêtements amples et souvent bien trop grands pour elle. C'est souvent de la récupération des précédents orphelins ou de ce qu'elle trouve dans la rue, elle ne fait donc pas bien attention aux couleurs, qui peuvent passer du rose crasseux au un noir charbon. Du moment qu'elle n'ait pas froid, elle se fiche bien de ses vêtements, bien que certains ne la mettent pas en valeur et renforcent sa peau trop pâle, tel qu'il arrive parfois aux surveillants de l'envoyer à la minuscule infirmerie, la croyant malade.

Pouvoir

Si on devait décrire son pouvoir en quelques mots, on pourrait appeler ça un détecteur de mensonge, même s'il s'élevait bien au-delà de ça. Disons qu'elle peut voit l'âme des gens, connaître leurs intentions et savoir si la personne est réellement méchante ou gentille. Son pouvoir lui permet ainsi de savoir à qui accorder sa confiance. Mais ne vous y trompez pas, elle ne lit pas dans les pensées et son pouvoir fatigue ses yeux et après une heure d'utilisation, elle doit arrêter, de peur qu'à force elle use ses pupilles, au point de se rendre aveugle. Enfin, cela va peut-être un peu loin, elle préfère ne pas prendre de risque et dès que sa tête commence à lui faire mal et que ses paupières se ferment toutes seules, elle arrête et doit se reposer.

Vous ?






Prénom/Pseudo : Moly.
Âge : 16 ans.
Niveau Rp : Correct, sans être réellement élevé.
Présence sur le forum : Présente toute la semaine durant les vacances, sauf le week-end et durant la période scolaire : le mercredi et le week-end.
Double-compte ? : OUI [ ] - NON [X]
Comment avez-vous connu le forum ? Dreams et Maureen
Vos impressions, remarques : Rien à dire
Code : [ok by Diana.S]
 

© Virtuel Sekaïi



Dernière édition par Moly Butterfly le Mer 18 Sep - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La jeune fille au sablier
avatar
La jeune fille au sablier

Messages : 28
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21


Carte d'identité
Rang: D
Expériences:
0/500  (0/500)
Renommée:

MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges Mar 17 Sep - 18:44

Bienvenue !

Si tu es une Ombre, tu appartiens forcément au clan Yin Razz et qu'un Nightmare t'a forcée à rejoindre ce clan x) sinon j'adore la fiche :3 (Dreams est mon amiiiie, je la retrouverai avant toi è_é)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroir de l'âme
avatar
Miroir de l'âme

Messages : 4
Date d'inscription : 15/09/2013


Carte d'identité
Rang: Rang D, Niv 10
Expériences:
1/1  (1/1)
Renommée:

MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges Mer 18 Sep - 13:40

Je sais, j'ai du lire au moins 3 fois le contexte ;p c'est juste que j'ai enlevé le truc de l'ombre, parce que j'avais la flemme d'ajouter un paragraphe à l'histoire x) si je le fais, je m'en occupe ce week-end. 'fin, au pire elle choisira son groupe durant les RPs ~
Ma fiche est formidable, je saiiiis :3 (Non, c'est moi Surprised :3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Hime
avatar
Bara Hime

Messages : 160
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 27


Carte d'identité
Rang: D (Niveau 10)
Expériences:
50/500  (50/500)
Renommée:

MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges Mer 18 Sep - 17:13

Bienvenue Moly !^^

Très jolie fiche. Pour ton pouvoir on va dire qu'il s'agit de la "Lecture d'âme". J'ai rien à redire, je te valide. Comme d'après ton histoire tu viens de rentrer, je t’attribue le Rang D, Niv 10.

Pense à activer ta fiche personnage dans ton profil et à la compléter.

J'espère que tu te plairas bien parmi nous. Bien que l'activité en ce moment ne sois pas au rendez-vous.Smile 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtuelsekai.forumgratuit.org/
Maîtresse des rêves
avatar
Maîtresse des rêves

Messages : 38
Date d'inscription : 15/11/2012


Carte d'identité
Rang: D
Expériences:
0/500  (0/500)
Renommée:

MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges Mer 18 Sep - 19:41

Bienvenue Very Happy
j'aime beaucoup ta fiche :3 (mais le fait que vous vouliez me retrouver reste relativement effrayant... Finir en trophée de chasse sur un mur, c'est bien finalement :3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroir de l'âme
avatar
Miroir de l'âme

Messages : 4
Date d'inscription : 15/09/2013


Carte d'identité
Rang: Rang D, Niv 10
Expériences:
1/1  (1/1)
Renommée:

MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges Ven 20 Sep - 18:41

Oki merci :3 je vais activer la fiche ce soir ;p

(Tu veux finir sur mon mur ? Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood eyes
avatar
Blood eyes

Messages : 9
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 19


Carte d'identité
Rang: D
Expériences:
0/500  (0/500)
Renommée:

MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges Jeu 26 Sep - 17:35

Bijour et bienvenue ! :3 (est-ce toi Blue ? Surprised)

J'adore ta fiche, surtout le pouvoir et l'histoire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroir de l'âme
avatar
Miroir de l'âme

Messages : 4
Date d'inscription : 15/09/2013


Carte d'identité
Rang: Rang D, Niv 10
Expériences:
1/1  (1/1)
Renommée:

MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges Sam 28 Sep - 18:56

Merchi :3 (Blue ? Qui est cette brave personne, qui je suis sûre doit être adorée et acclamée en véritable déesse pour sa gentillesse et sa générosité, où qu'elle soit sur cette immense toile appelée web ? :3 ) (Oui, bon, d'accord, je suis grillée ._.)

Merci encore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Moly, la fille aux yeux rouges

Revenir en haut Aller en bas

Moly, la fille aux yeux rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ludivia, la fille aux yeux diamants [Luz]
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Secret entre guerrier [ Rêve Sombre ]
» Combat pour l'amour du Feu [ Nuage en Feu et Nuage d'Éclipse]
» Eärylia Ciol [Eclaireur]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtuel Sekaï :: Il est temps de commencer la partie... :: Game Start :: 
Let's Go
-


Contexte
Chapitres
Les Clans
Les Races
Pouvoirs
La lutte entre les clans
Population
Les Rangs et Expériences
La Renommée
Monnaie de Synchronicity
Les Quêtes

10 pt
40 pt

Annuaire forum RPG


Agrandir le chat .