Dans notre monde il existe deux types de personnes, ceux qui aiment la réalité et ceux qui aimeraient la fuir...
 

Partagez|

Pink Police || Matthew Johnson {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Watchdog
avatar
Watchdog

Messages : 63
Date d'inscription : 12/09/2012


Carte d'identité
Rang: D (Niveau 15)
Expériences:
50/500  (50/500)
Renommée:

MessageSujet: Pink Police || Matthew Johnson {Terminé} Mer 12 Sep - 17:08






[England - Arthur Kirkland] feat
[Axis Power Hetalia]
Identité

Nom & Prénom : Matthew Johnson.
Surnom : Matt’, Matthie, … Et bien d’autres. Mais je vous déconseille d’en utiliser un ou de lui en inventer un.
Âge: 23 ans.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Origines : Américaine
Race : Ombres
Groupe : Yin.
Statut civil : Célibataire.
Emploi : Il faisait partie de la Police.
Rang (niveau attribué par le Staff) : Niveau 15 - Rang D
Rang souhaité(Profil) : Watchdog

Il était une fois...


Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Il faisait beau, le soleil chantait, les oiseaux brillaient … Il ne manquait plus que les licornes et un arc-en-ciel pour que l’archétype d’un épisode de Barbie se produise. En effet, c’est en ce merveilleux jour de juin que Matthew naquit dans une famille américaine de Californie. La classe, hein ? Les stars, la plage, enfin, je vais pas vous faire un dessin.Ses parents étaient … On en a rien à foutre. Sérieusement, vous n’allez pas me faire croire que cela vous intéresse. Vous, vous voulez du spectacle, du sang, de l’action quoi. Eh bien, va falloir patienter mes chers amis … On va me reprocher d’être un narrateur en carton si j’envoie pas le bois. Imaginez, ma carrière de conteur déjà finie alors qu’elle ne vient que de commencer, brrr, quelle horreur, j’en ai - presque - des frissons. Bon, si j’étais là pour vous parler de mes états d’âme, ça se saurait. Revenons à nos moutons. Donc, ses parents, on remballe, parce que de toute manière, il s’en tape complètement à l’heure actuelle. On va dire qu’ils ne font plus vraiment partie de ses priorités maintenant qu’il est en Synchronity. Il avait des frères aussi. C’était même le petit dernier de la famille pour être plus précis. N’est-ce pas mignon tout plein ? Le cadet de deux gentils, attentionnés, magnifiques frères. Vous avez saisi l’ironie ? En réalité, chez lui, c’était chacun pour sa tronche et Dieu pour tous et dès qu’on pouvait tirer dans les pattes de l’autre, on le faisait sans hésitation. Esprit de compétition quand tu nous tiens … Que voulez-vous, dans une fratrie comme la leur, seuls les résultats importaient. Les parents travaillaient beaucoup, donc, il se fichait un peu de ce que faisaient leurs enfants. Par contre, celui qui écrasait tous les autres, lui, avait le droit à la reconnaissance. J’sais pas si voyez le truc … Matthew dans tout ça ? Eh bien, disons qu’il s’en sortait pas mal. Son tempérament calme et sérieux le faisait passer outre les provocations quotidiennes. Il se préoccupait d’abord de lui, et le reste, cette compétition, on verra plus tard.

Sa scolarité se déroula donc sans accro bien qu’il soit vraiment, beaucoup, méga seul. Non mais, je vous jure qu’il aurait pu crever, personne ne l’aurait remarqué. Monsieur était le petit intello de la classe qui, puisqu’il ne fait pas comme les autres, des conneries, en préférant travailler pour son avenir, était gentiment mis de côté. Ahah, quand on regarde ce qu’il est devenu maintenant, on aurait presque envie de supplier l’ex-Matthew de revenir. A cette époque-là il était serviable, souriant, amicale … Vous auriez pu lui demander la Lune qu’il aurait fait son possible pour vous l’obtenir. Bah quoi, il voulait juste avoir des amis. Et il pensait que pour s’en faire, il fallait jouer le larbin de service. Comme les autres ne voulaient pas de lui, eh bien, il avait trouvé un moyen de se faire accepter de force, c’est-à-dire en se faisant bien voir par les caïds de l’école en accomplissant leurs souhaits et désirs. Trois mots : Stupide, irréfléchi, faux. On ne peut pas dire qu’il était persécuté … Exploiter est un terme qui convient mieux dans ces circonstances. D’accord, je veux bien admettre qu’il se faisait taper quelques fois à la sortie … C’est bien connu, les enfants sont d’une gentillesse incroyable entre eux. Nier en bloc le fait qu’il y a des choses louches dans les cours de récréation reviendrait à se bander les yeux avec un rideau en béton armé. Oui, ça s’appelle un mur, merci au souffleur. Mais je ne suis pas sûr qu’on puisse réellement s’enrouler un mur autour du visage, mis à part si on s’encastre dedans mais c’est une longue histoire que personne n’a envie d’entendre.

Pourtant, il réussit quand même son parcours scolaire. Avec des hauts, et des bas, comme tout élève. Il termina dans un commissariat de police. Oui, oui, vous avez bien entendu. Quoi de mieux contre les gens qui vous ont fait chier que de les envoyer en prison ? Enfin, si ce n’est pas eux personnellement, on envoie des gars de la même espèce, la satisfaction est identique. Une belle revanche pour lui. Il coupa les ponts avec sa chère famille. Parce qu’il n’en avait plus besoin, premièrement. Ben oui, à vingt ans, alors qu’on est dans la vie active, ça le fait moyen de ramener des copines et tout le tutti à la maison surtout quand les frères sont derrière à faire chier par leurs commentaires, juste pour le bonheur de foutre la merde. Son assurance monta en flèche, si bien qu’il se pensait le roi du monde. Plus personne dans ces pattes, avouez que c’est le pied. Il se trouva une petite amie. Miya ou quelque chose du style … C’était une japonaise un peu geek qui passait ses journées à parler de choses kawaii, des dernières sorties jeux vidéos et tout le bazar qui va avec. Mais au fond, elle était sympa. Juste un peu trop passionnée. Elle faisait régulièrement importer des jeux de son pays puisqu’elle trouvait le temps de traduction américain trop long. Une certaine boîte arriva dans le courrier du jour. Elle le gonfla avec ses « Tu te rends compte ?! A ce qu’il paraît c’est une révolution ! Je l’ai vu, je l’ai tout de suite commandé … Han, c’est trop génial […] » Je coupe-là sinon vous en avez pour des heures de discours futiles sur l’évolution du jeux vidéos et l’avancée considérable que procurait celui-ci. Finalement, elle était partie pour aller bosser, lui laissant son dernier bijou dans les mains. Pour Matthew, c’était une journée de repos. Par curiosité, pour comprendre l’étrange fascination qu’avait cette fille, il avait mis le jeu dans la console. Un message s’afficha sur l’écran, tandis que Matthew cherchait encore à comprendre les boutons de la manette.

"Bonjour à tous,
Je m'appelle Shadow et je suis la créatrice de ce jeu. Je ne suis désormais plus de votre monde, mais rien ne vous empêche de me rejoindre à Synchronicity. Dites-moi, n'avez-vous jamais rêvé d'un monde meilleur ? Ou vous pourriez vivre toutes sortes d'aventures, avoir des amis et donner un sens à votre vie ? Moi si, et c'est dans cette optique que j'ai conçu ce jeu. Si vous êtes à la recherche d'une vie meilleure, où les ordinateurs ne seront plus vos meilleurs amis, appuyer sur "Start". Mais sachez bien une chose, une fois entré, vous ne pourrez plus en repartir...

Une fois la touche "Start" enclenchée, le jeu prendra vie
."

« Tu m’en diras tant … »
S’était-il contenté de répondre, sur un ton purement railleur. Les élucubrations d’une folle ne l’intéressaient guère, lui voulait juste jouer. Au bout de vingt minutes – le temps qu’il trouve le bouton Start – il enclencha le bouton, sans hésitation. Au début, rien ne se passa … Pendant un moment, il cru même avoir cassé le jeu de sa copine … Sauf quand cette étrange lumière l'enveloppa. Là, sur le coup, le jeu marchait même trop bien. Plus rien.

Le noir … Han mon Dieu, il avait perdu la vue et- ! Ah non, en fait, il avait juste les yeux fermés. Fail. Une fois la panique passée, il se rendit compte que cet étrange environnement n’avait rien à voir avec son petit salon. Aussi dur que cela puisse paraître, il était entré dans le jeu … C’est bien beau tout ça, mais cela ne répond pas à la question principale : pourquoi son caractère a tant changé ? J’y arrive, tout doux … Je sais que ce pavé est tout sauf plaisant à lire, courage, on y presque. L’explication est simple : Un Nightmare l’a pris en grippe. Vous savez, ces trucs-là, on les rencontre facilement quand on se paume et qu’on ne comprend rien du tout à ce qu’il nous arrive. Il a été au mauvais moment, au mauvais endroit. C’est moche, hein ? Ce Nightmare voulait s’amuser …. Et Matthew pâti de son envie de moins s’ennuyer. Il se défoula donc sur ce pauvre Mathhew, se délectant de sa souffrance, ses cris emplissant l’air d’une ruelle sombre … Non, il ne l’a pas violé, pas la peine de me fixer comme ça. Pas de chance, mettons ça sur le compte de la fatalité. Quand on est nouveau, qu’on ne pige rien du système, forcément les plus forts en profitent. Je vais pas vous faire tout le descriptif de ce qu’il a subi … On y est encore demain. Retenez l’essentiel : suite à cet incident, Matthew devint une ombre. C’est à ce moment que sa personnalité muta puisque les ombres sont en quelques sortes, programmer pour obéir sans poser de questions et ne vivent pas au pays des Bisounours. Généralement, quand une Ombre vous approche, c’est rarement pour vous faire un câlin et retransmettre le pouvoir de l’amour par le biais de je ne sais quel sceptre en plastique rose. Il acquis une petite réputation … Beaucoup le comparait à un chien de garde : il surveille tout d’abord mais n’hésite pas à mordre quand on cherche un peu trop de son Maître où que quelque chose va mal. Il est aussi spécialisé dans les interrogatoires si cela vous intéresse … Enfin, je ne suis pas sûr que vous apprécierez un jour faire sa rencontre dans ce contexte, à moins d’avoir des penchants masochistes puissance dix. Après, si vous voulez en savoir plus, c’est à vos risques et périls. Néanmoins, sachez que Monsieur ne dira rien de son plein gré si par hasard, partant du principe de l’arroseur arrosé, c’est vous qui le soumettez à la question.

Tes pensées les plus secrètes...

Matthew est une personne parfaite. Je crois que dans le dictionnaire au mot « Purée de classe of the death », il devrait avoir son nom écrit en gros, gras et rouge. JOKE. Si vous y avez cru à celle-là, je vous balance par la fenêtre. Bon, il a quand même des qualités … On ne va pas tirer au mortier sur une ambulance en feu arrêtée en plein milieu d’une voie ferrée remplie d’enfants malades dedans. Ce serait mal, bande de tarés. Oui, c’est moi qui propose l’idée mais c’est vous les fous dans l’histoire. On ne fera aucun commentaire là-dessus. Je disais … Déjà, c’est un gentleman. Ombre ne veut pas forcément dire rustre. Je ne vois pas pourquoi il n’aurait pas le droit d’avoir certaines manières. Après tout, nous ne sommes pas chez les sauvages. Non, à côté de ça, il lui arrive juste de tabasser des gens à mort, mais ce n’est pas du tout un sauvage, je ne vois absolument de quoi vous voulez parler. Ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dis. D’accord, c’est un gentleman, certes. Seulement lorsqu’il n’est pas en mission et qu’il doit se fondre dans la populace histoire de ne pas attirer les regards. A première vue, vous aurez donc le droit à une agréable personne qui vous sourira – ou du moins, qui se forcera à le faire -, s’inclinera, vous fera un baise-main.

Vous l’aurez compris, ceci n’est qu’une apparence. Il n’est qu’un simple chien de garde en réalité, programmé pour ne pas réfléchir et obéir au doigt et à l’œil. Si on lui dit de sauter d’un pont pour la cause, il le fera. N’importe quel ordre venant de quelqu’un d’un niveau supérieur à lui, même s’il est dégradant, humiliant, inutile, sera accompli du mieux possible. Une servitude extrême. Matthew a donc l’air de quelqu’un de dominant, d'impressionnant, il en reste pourtant un gros soumis si vous me passez les ambiguïtés. Méticuleux, voir que ce qu’il fait n’est pas parfait le rendrait malade tant il veut plaire, tant il veut réussir. Oulàlà, ne parlez même pas de l’idée d’un échec. Sa pire phobie, l’échec. Louper quelque chose est la pire des morts pour lui. Il se sent inutile, seul et il ne veut plus l’être. Franchement, si vous voulez le voir chialer comme un gamin de cinq ans, prouvez-lui qu’il a foiré quelque part et le tour est joué. Le pouvoir est multiplié par deux si vous lui apprenez que part sa faute, son Nightmare et la cause a loupé une occasion. Il a sa fierté. Même s’il est prêt à la mettre en parenthèses lorsqu’il s’adresse à un supérieur, il est hors-de-question que vous la piétinez. Sa fierté, c’est un peu tout ce qu’il lui reste, comprenez donc qu’il veuille la garder.

Mais quel est son rôle ? Je viens de vous exposer son côté « chien », c’est-à-dire l’homme loyal, docile, n’ayant qu’une peur, celle de décevoir. Je ne vous ai pas parlé de son côté que nous appellerons « de garde ». Sa spécialité : montrer les crocs. On ne s’approche pas de son Nightmare, sinon, vous pouvez être sûr qu’il sera sur votre chemin. Que cela soit un attentat physique que vous avez prévu ou juste quelques informations utiles à l’autre clan que vous avez récolté, il sera toujours sur votre route. Il ne recule devant aucun moyen pour avoir ce qu’il veut. Marchander, qui pourtant est une méthode de faible selon ses dires, ne le gênerait pas outre-mesure s’il n’a pas d’autre façon pour que vous la fermiez. Le chantage aussi est une option à prendre en compte. Il y a donc la technique douce, citée ci-dessus et les méthodes fortes qui se traduisent par « Han mon Dieu, ça craint à mort. ». ‘Faut pas le prendre pour une quiche longtemps. Généralement, il menace, certes, mais derrière il n’a pas peur d’appliquer ce qu’il argue. C’est un assez bon combattant. N’oubliez jamais qu’il a fait partie de la police et qu’en plus, ces quelques années passées à Synochronity n’ont pas été signe de repos pour lui.

Ce qu’il aime ? Je ne vois pas vraiment à quoi cela peut vous servir mais allons-y … Déjà, il aime son Nightmare et la cause du Yin . Ah, vous voulez ce qu’il pense réellement, pas ce qu’on lui a mis dans la tête … Ça va être compliqué. Euh … Il aime le thé ? Oui, le thé, c’est cool, ça détend. Il aime jouer du piano aussi … Ses parents lui avaient payé des cours particuliers quand il était jeune et depuis, c’est resté. Après tout, on ne peut pas effacer toute une personnalité d’un seul coup. En revanche, il déteste les gêneurs. Un obstacle qu’il n’hésitera pas à balayer si besoin est.

Mon beau miroir...

Vous vous baladez dans la rue. Non, je ne referais pas la blague des oiseaux, du soleil et tout le tutti, ce serait du réchauffé, et le réchauffé, c’pas bon. Mais là, c’est le drame, vous lui rentrez dedans. Oh mon Dieu, quelle catastrophe … Vous fixez vos pieds, embarrassé, puis une fois en confiance, relevez votre visage au départ sur son torse … Pas plus bas, bande de pervers. Plutôt bien proportionné, c’est ce qu’il vous vient à l’esprit . Ni trop petit, ni trop grand, ni trop musclé ni … Herm. Bon, un peu maigrichon sur les bords, je veux bien l’admettre. Pour la montagne de muscles, on repassera. Il en aurait presque l’air amical ainsi. Enfin, ce n’est pas avec une vague description de sa carrure qu’on va aller loin. Par exemple, si je vous dis moyen et svelte, vous n’allez pas le retrouver dans une foule. A moins d’agresser tous les gars ainsi mais je ne suis pas sûr qu’ils apprécient ce type de harcèlement.

Prenant confiance, vous fixez cette fois-ci au dessus de sa tête. Vous savez, la vieille technique qui consiste à regarder un point au dessus de l’interlocuteur pour qu’il ait l’impression que vos yeux et les siens se rencontrent alors qu’en réalité, vous fuyez le contact visuel comme la peste. Allons, on l’a tous fait … Y’a que quand le gars est grand que la technique merde. Sauf que dans ce cas-ci, chance, elle fonctionne. Vous remarquez alors ses cheveux. Ils ne sont pas très longs, juste ce qu’il faut pour ne pas le faire passer pour un travesti quoi. Pour la coiffure, on repassera. Généralement, c’est du grand n’importe nawak, genre un coup de mains – le mot brosse est à bannir – vite fait le matin et basta, il ne faudrait pas que cela lui prenne trop de temps. Un petit côté punk qui lui va à ravir si vous voulez mon avis de narrateur purement objectif, bien entendu. Ils sont blonds. Pas blond platine certes, mais blonds quand même. Enfin, si je devais donner toutes les nuances de blond présentes sur cette Terre, j’aurais pas fini.

Finalement, d’humeur suicidaire, vous vous décidez à rencontrer son regard. Deux yeux émeraudes se dressent alors dans votre champs de vision. Il y a une tentative de sourire mais le cœur n’y est pas, on le sent de suite. Il n’y a aucune autre particularité au niveau de son visage. Pas de tatouage, de piercing ou je ne sais quoi de fantaisiste. Son teint laiteux, presque de porcelaine, lui donne l’allure d’une personne fragile. On aurait presque peur de le casser en le touchant. Malgré tout, il inspire la sympathie, ce curieux personnage.

Lui ayant mis un gros vent puisque vous le reluquiez de la tête au pied alors qu’il vous parlait, il se tourne, murmure un adieu puis tourne les talons. On ne matte pas son popotin s’il vous plait. Parlons de ces fringues … Ouais, c’est beaucoup moins drôle et ça fait moins rêver que la première option, j’avoue. Aujourd’hui, vous avez le droit à la tenue passe-partout, c’est-à-dire une tenue normale pour se fondre dans le décor. Il lui arrive de porter une sorte d’uniforme vert quelque peu militaire composé d’un pantalon et d’une sorte de veste mi-longue. Mais sa tenue de prédilection, son kiff total, c’est l’uniforme de policier qu’il met quand il est en mission. En effet, c’est beaucoup plus facile de récolter des informations auprès des gens naïfs quand ils vous croient des forces de l’ordre. Je vous fais grâce des lignes sur le képis, l’ensemble noir … Je pense que tout le monde a déjà vu au moins un flic dans sa vie. Le jour où vous le voyiez avec une cravache ou une paire de menottes – procédant à une arrestation mise en scène pour plus tard, interroger un suspect plus facilement - , c’est le jackpot, il a tout l’attirail. Mais ça veut aussi dire qu’il est temps pour vous de déguerpir comme si votre vie en dépendait. Suis-je bête … Votre vie en dépend.

Pouvoir


Matthew est résistant à la douleur. Attention, il a ses limites aussi. On va dire que la douleur ne lui fait rien tant qu’elle est physique. Si on touche le domaine du mental, il est aussi vulnérable que les autres. En gros, vous pouvez le rouer de coups, le torturer avec tous les instruments possibles et imaginables, lui percer les organes, le laisser se vider de son sang dans un caniveau, il ne ressentira rien. Juste un petit picotement quoi. Il semblerait qu’il ai développé cette capacité juste après que le Nightmare l’ait transformé. A croire qu’il avait tellement souffert ce soir-là que désormais, tout ce qu’on lui faire passe pour une mouche se posant sur sa peau. Par contre, comme dit plus, le faire souffrir mentalement est chose très aisée. Mais bon, accrochez-vous pour trouver quel pouvoir il a. Parce que Monsieur garde cette information pour lui et si vous le frappez, il fera semblant d’avoir mal pour ne pas que vous deviniez son point faible. Néanmoins, pour quelqu’un d’un tant soit peu observateur, la supercherie sera vite révélée.

Vous ?






Prénom/Pseudo : Gumi … Mais Matthew c’est cool **
Âge : 16 ans.
Niveau Rp : Je ne sais pas trop … J’en fais depuis quatre ans, si ça peut vous situer.
Présence sur le forum : 5/7 en période scolaire et 7/7 en vacances o/
Double-compte ? : OUI [ ] - NON [♠]
Comment avez-vous connu le forum ? Par la fondatrice.
Vos impressions, remarques : Il a l’air cooleu **. J’ai été séduit par le contexte …
Code :
[ok by Diana]

© Virtuel Sekaïi



Dernière édition par Matthew Johnson le Mer 12 Sep - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Hime
avatar
Bara Hime

Messages : 160
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 27


Carte d'identité
Rang: D (Niveau 10)
Expériences:
50/500  (50/500)
Renommée:

MessageSujet: Re: Pink Police || Matthew Johnson {Terminé} Mer 12 Sep - 18:37

Re-bievenue Matthew !^^

J'ai adoré ta fiche, certain endroit m'ont bien fait rire. En tout cas, on a une lecture fluide qui donne envie de lire, malgré que ta fiche soit assez longue. Je n'ai rien à dire de plus à ce sujet.=D
Ton personnage promet, les Rps avec toi risque d'être intéressant et bien mouvementé. Pour ton niveau, comme c'est le début et que je ne souhaite pas qu'on se retrouve déjà avec des personnages trop puissant sauf pour les prédéfinis important évidemment, je t'accorde le niveau 15, rang D.

Le code de validation est exacte. Je te valide donc et te met dans ton groupe, pour le rang ça attendra, j'ai pas encore fait les images.

Pitié me frapper pas !

*Sort discrètement par la porte de derrière.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtuelsekai.forumgratuit.org/
Watchdog
avatar
Watchdog

Messages : 63
Date d'inscription : 12/09/2012


Carte d'identité
Rang: D (Niveau 15)
Expériences:
50/500  (50/500)
Renommée:

MessageSujet: Re: Pink Police || Matthew Johnson {Terminé} Mer 12 Sep - 18:43

Content que ça t'ait plu **
Alors en plus, si tu as ris ... Je dirais objectif réussi 8D

Pas de problème pour le niveau ... De toute façon, je m'attendais à rien en particulier donc bon. Tout me convient x3

Merci +w+
Et au plaisir de RP avec toi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pink Police || Matthew Johnson {Terminé}

Revenir en haut Aller en bas

Pink Police || Matthew Johnson {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
» [Codage] Fiche de personnage - Matthew Keynes [ Terminé - Louna Blake ]
» Le jeune padawan en louboutins... | Hally Johnson | Terminé
» Ne laisse pas la tristesse du passé, ou la crainte de l'avenir, te voler le bonheur du présent. [WooHyun Kim / Kelly Johnson][Terminé]
» Et soudainement, quelque chose se brisa. [WooHyun Kim / Kelly Johnson][Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtuel Sekaï :: Il est temps de commencer la partie... :: Game Start :: 
Let's Go
-


Contexte
Chapitres
Les Clans
Les Races
Pouvoirs
La lutte entre les clans
Population
Les Rangs et Expériences
La Renommée
Monnaie de Synchronicity
Les Quêtes

10 pt
40 pt

Annuaire forum RPG


Agrandir le chat .